L’archive du mois de juin 2019 !

Actualités

Lumière sur… La piste rose de Claouey et le snake-bowl du Four

LES ARCHIVES MUNICIPALES DE LÈGE-CAP FERRET ONT POUR VOCATION DE CONSERVER LES ARCHIVES PUBLIQUES, MAIS AUSSI DES DOCUMENTS PRIVÉS, UNIQUES ET PARFOIS PERSONNELS. TOUS LES MOIS, DÉCOUVREZ UN DOCUMENT INÉDIT SUR VOTRE COMMUNE ! PAR SON INTÉRÊT HISTORIQUE, SON ASPECT ESTHÉTIQUE, OU SON ORIGINALITÉ, CE DOCUMENT TÉMOIGNE DE LA MÉMOIRE LOCALE.

A l’automne prochain débuteront les travaux du nouveau skate-park de la commune. Après Claouey et le Cap Ferret, ce sera au tour du village de Lège de se doter d’une aire de skate-park. Initié par le conseil municipal des jeunes fin 2017, ce skate-park de 600m², destiné à un public novice et expérimenté, pourra être utilisé par d’autres matériels de glisse comme le roller ou la trottinette.

Les « anciens » jeunes se rappelleront certainement leurs spots de glisse : la piste rose du port de Claouey des années 1950-1960 et le skate-park du Domaine du Four des années 1980-1990.

La piste rose de Claouey

En 1955, Jean Noël Noyre, coiffeur à Bordeaux, aménage une grange en maison d’habitation sur un terrain qu’il a acquis au pied de la Dune des Journalistes à Claouey. Il y fait construire une piste de skating, une grande dalle en ciment et un circuit tout autour de sa maison.

La « piste rose » est inaugurée le dimanche 22 juillet 1956 à 14h30 par Daniel Darbo, maire de Lège. Un gala de patinage artistique est donné avec le concours du Roller Skating de Gujan Mestras. Amateurs et débutants y viennent patiner tous les dimanches, la piste étant ouverte au public. Le Skating Club Roulet est créé à l’été 1957. Cette année-là, la piste accueille le championnat de France de patinage à roulettes. Le club organise de nombreux galas de patinage, souvent en période estivale. Le 10 août 1958, ce sont les trois plus jeunes membres du Skating Club Roulet qui ouvrent la présentation. Florence Gaujacq, née Nouette, était l’un de ces jeunes patineurs :

« Je devais avoir 7/8 ans quand j’ai commencé à faire du patin à roulettes. Ma sœur aînée, qui avait 6 ans de plus que moi, et mon amie d’enfance, Marie France [Labadie], dont le père tenait une boucherie, faisaient elles aussi du patin. Nous habitions dans la rue, ma mère tenait une épicerie. C’est la fille de Mr Noël, Danielle, qui nous donnait des cours. Elle était coiffeuse. Elle nous apprenait des figures de patinage artistique et elle organisait des fêtes et des concours, surtout l’été et le weekend. Je me rappelle de nos jolies tenues, des tutus que nous portions et nos patins à roulettes en bois. J’adorais ça ! »

Dominique Courtot se souvient de ces anciens patins à roulettes :

« J’avais 8 ou 9 ans. Nous étions 6 enfants avec mes cousins, 4 qui faisaient du patin. Nous logions dans une maison que notre grand-père louait. Nous louions les patins au guichet. C’étaient d’anciens patins, une semelle sur laquelle on y posait nos chaussures et des lanières rouges qui s’adaptaient au pied pour le maintenir. »

En 1961, la grande dalle de la piste est recouverte d’une structure. En 1962, M. Noyre souhaite aménager sa piste de patinage en salle des fêtes. Le Conseil Municipal donne un avis favorable à ce projet, sous réserve de l’approbation de l’urbanisme.

Plus de 50 ans plus tard, la « piste rose » existe toujours. Si vous vous promenez du côté du port de Claouey, avenue du Toumelin, vous pourrez voir la piste, qui sert désormais de hangar à bateaux, et le circuit autour de la maison, masqué par l’herbe.

Claouey – La piste rose du port (fonds famille Courtot, Archives Municipales de Lège-Cap Ferret)

Le « snake-bowl » du Four

Le Domaine du Four, parc de jeux et loisirs, ouvre ses portes en juillet 1977. Bien que les installations soient encore précaires et peu importantes, le bilan est plutôt positif. Son gérant Dominique Laporte décide alors de les améliorer. C’est ainsi que naît en 1978 le skate-park du Domaine du Four, un « snake-bowl » bétonné de 1000m² blotti sous la pinède. C’est l’un des premiers snake-bowls de France et l’un des plus longs en Europe. C’est surtout un lieu mythique dans l’histoire du skate : les plus grands skateurs des années 90 s’y sont succédé.

En 1991, trois skateurs passionnés, Jean-Marc Lalondrelle, Dominique Coulon et Gil Delapointe, fondent l’association du Matoucat. Ils rénovent le skate-park et le baptisent « Matoucat » qui signifie en gascon « lieu où se réunissent les personnes ». Le « Matoucat » accueille sa première grande compétition les 7 et 8 août 1991. Andrew Morisson et Neal Hendrix, deux figures emblématiques du skate dans les années 80-90, sont présents à cette occasion. Le skate-park, encore méconnu du grand public, va attirer l’attention d’autres champions de la discipline. Le 24 août 1991, Anthony Frank Hawk, plus connu sous le nom de Tony Hawk, prodige du skate à seulement 23 ans, fait une démonstration éblouissante de son talent.

De nos jours, le « Matoucat » accueille toujours les skateurs, débutants et confirmés.

Le Four – La piste de skate (article Sud Ouest de 1978, fonds mairie, Archives Municipales de Lège-Cap Ferret)

Le Four – La piste de skate (photographie années 1980, fonds mairie, Archives Municipales de Lège-Cap Ferret)

 

Remerciements

Un grand merci à Mesdames Florence Gaujacq et Dominique Courtot qui ont connu la piste rose de Claouey et qui nous font partager leurs souvenirs de petites filles passionnées de patinage à roulettes.

Votre histoire, notre mémoire

« Les souvenirs d’un homme constituent sa propre bibliothèque. »
Aldous Huxley, écrivain anglais (1894-1963)

Si vous avez des photos à nous faire partager, des anecdotes à nous raconter sur la piste rose de Claouey ou le skate park du Four, n’hésitez pas à nous contacter ou à nous rendre visite ! Vos souvenirs nous permettront de mieux faire connaître l’histoire de notre commune.

Contribuez à enrichir cet article !
Service des archives
79 avenue de la Mairie, Lège bourg
archives.ad@legecapferret.fr
05.57.17.07.80

Sources et références

Les Archives municipales de Lège-Cap Ferret :

  • Fonds famille Courtot
  • Fonds mairie

Témoignages de Florence Gaujacq et Dominique Courtot

 

Télécharger le document (PDF)

Retrouvez toutes les archives du mois sur cette page.

Retour à la liste des actualités

Restez connecté(e)

Inscrivez-vous à nos services d’informations en ligne pour ne manquer aucun évènement important.