THÉÂTRE : « Le Phare de Babel »

Par la Compagnie du Si

 

Le Phare de Babel, c’est, pour commencer, l’histoire de deux hommes enfermés ensemble, trois mois durant, dans un phare perdu au milieu de l’océan, en proie à une tempête qui semble ne pas devoir finir.
C’est l’histoire de leur haine, qui les amène à vouloir se supprimer, en une chasse à l’homme, animale, dans cet espace obsessionnel et oppressant. Un thriller qui frise l’épouvante, bien adapté à la scène théâtrale.
C’est en même temps, un phare dressé au milieu d’une mer déchaînée avec creux de 10 mètres et gerbes d’eau de 40 .

Le Phare de Babel, c’est aussi et surtout l’histoire d’un homme, Arsène, enfermé dans sa folie. N’est-il pas, en fait, seul dans le phare ? N’est-ce pas un double malfaisant de lui-même qu’il a à affronter ? Une sorte de Mister Hyde – comme un alien sorti de lui-même – qu’aurait engendré la haine qu’il porte à ceux qui sont responsables du naufrage de son oncle et de son frère, morts en mer suite à la négligence d’un gardien de phare, une nuit de brume… Une histoire fantastique où les fantômes des noyés apparaissent au creux des vagues et où le désir de vengeance prend la forme d’un homme.

Le Phare de Babel, c’est également la confrontation ancestrale des hommes et de la nature. L’homme face aux éléments déchaînés qu’il affronte à l’extérieur de lui-même et qu’il porte en lui-même… Une sorte de fable symbolique de la condition humaine. Dimension métaphysique du Phare de Babel où l’homme se bat, pour sa survie, contre l’adversité du monde, contre ses propres limites, et contre les Dieux créateurs, manipulateurs. Un univers paroxystique qui amène les hommes à régresser vers le primitif, vers l’animal, là où l’humanité perd pied et balbutie.

 

Voir plus, découvrez :     la Compagnie du Si

 

 

  • Le 30 octobre à 20h30 
  • Salle de la Halle à Lège Bourg
  • PASS SANITAIRE

Billetterie Weezevent  

 

 

 

Retour à l'agenda

Restez connecté(e)

Restez informé, inscrivez-vous à notre lettre d’information, je m’inscris !